Des légumes tordus pour éviter les déchets de nourriture

Lukas Bühler, Verena Bongartz, Thomas Lehmann

La start-up «Zum guten Heinrich» transforme les fruits et les légumes difformes en repas fort alléchants. Sa philosophie est basée sur le «No Waste».

On estime qu’en Suisse près de deux millions de tonnes d’aliments sont jetés chaque année. Une grande partie de ces déchets sont des fruits et des légumes dont la forme n’est pas parfaite, comme de trop grosses pommes de terre ou des carottes tordues. La start-up de restauration «Zum guten Heinrich» acquiert, auprès des paysans locaux, ces aliments qui, en raison de leur forme, ne se retrouveront jamais sur les étals des magasins, et les transforme en délicieux plats végétariens et végétaliens. Ces derniers sont ensuite livrés par des coursiers à bicyclette (sans émissions de CO2) à des particuliers ou à des entreprises dans la région de Zurich.

La décision du jury
La start-up agit au début de la chaîne alimentaire pour éviter les déchets de nourriture. Le jury salue son approche globale destinée à réduire le gaspillage des ressources.