Gestion des risques en cinq étapes

Gestion des risques

Il est fréquent de n’être pas entièrement conscient des risques liés à notre quotidien privé et à celui de notre entreprise. Cela entraîne bien souvent de mauvaises expériences et une prise de conscience tardive. Mais il est possible de les éviter: les risques devraient être maîtrisés de manière périodique et systématique. Il est cependant important de développer sa conscience des risques, aussi bien dans le secteur privé qu’entrepreneurial. Les expériences pratiques montrent en particulier que les catastrophes naturelles comme les inondations, les tempêtes et les glissements de terrain sont souvent sous-estimées, voire complètement ignorées.

La maîtrise des risques respecte de manière caractéristique un circuit logique composé de cinq étapes:

Risikobewältigung

1 La prise de conscience des risques vise à sensibiliser aux dangers que courent les personnes, les choses, l’environnement, le capital et le bénéfice. Le processus de gestion des risques commence dès que la sécurité est perçue comme un élément de la politique de l’entreprise et comme une tâche appartenant au quotidien de celle-ci.

2 L’identification des dangers consiste à déterminer les éventuelles causes et conséquences concrètes des dangers dans l’entreprise.

3 L’analyse des risques comprend l’évaluation et l’appréciation des risques identifiés.

4 La gestion des risques omprend la planification et l’application de mesures se rapportant aux causes et aux effets des risques, grâce auxquelles il est possible de lutter contre les risques ou de les financer.

5 Le RM-Controlling/Rétroaction est le moyen de pilotage grâce auquel les expériences et les enseignements propres au système et liés aux risques deviennent exploitables pour le processus lui-même.

Radar des dangers naturels

Protégez votre bien immobilier contre les dangers naturels

Le radar des dangers naturels de Zurich permet d’établir une analyse pertinente du site et du bâtiment. Il se base sur les cartes des dangers et les cartes indicatives des dangers cantonales ainsi que des cartes de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Par ailleurs, il fournit des conseils concrets pour protéger votre bien immobilier des dangers naturels de façon durable et économique. En effet, chaque franc investi permet d’économiser entre six et dix francs sur les frais subséquents.